Maladie du furet

Sommaire

Les furets sont de petits animaux à la santé fragile : outre l'existence de parasites, les maladies du furet peuvent être mortelles et/ou contagieuses. Il est donc primordial de les faire vacciner quand cela est possible, et de consulter un vétérinaire, régulièrement et à la moindre alerte, qui pourra intervenir avant que le furet ne soit sévèrement atteint.

Principales maladies du furet

Comme tous les autres animaux domestiques, le furet est plus sensible à certaines maladies qu'à d'autres : certaines sont mortelles, contagieuses et transmissibles à l'homme, d'autres touchent particulièrement les furets, etc. Dans tous les cas, l'intervention d'un vétérinaire est nécessaire.

Parmi les maladies qui touchent souvent le furet, on trouve :

  • des maladies contre lesquelles il existe un vaccin ;
  • des maladies plus spécifiques à l'espèce, et pour lesquelles la vaccination n'est pas possible ;
  • des maladies liées à une tumeur.

Maladies du furet contre lesquelles il existe un vaccin

Ces maladies sont variées, et souvent communes à d'autres espèces, dont la nôtre. Plus ou moins dangereuses, il est de toute façon préconisé de faire vacciner votre furet lorsque cela est possible, ce qui vous évitera, ainsi qu'à votre animal de compagnie, des désagréments et des disparitions prématurées.

Maladie de Carré

La maladie de Carré, quitouche également le chien, est mortelle pour nos animaux, maisn'est pas transmissible à l'homme :

  • Période d'incubation : de 1 à 3 semaines environ.
  • Symptômes : manque d'appétit, conjonctivite, écoulements nasal et oculaire purulents, fièvre, éruptions cutanées, chute des défenses immunitaires, infection pulmonaire.
  • Prévention : seule la vaccination protège de la maladie de Carré.
  • Traitement : si l'animal n'a pas été vacciné, la maladie est incurable, il faut donc euthanasier le furet pour éviter qu'il ne souffre.

Rage chez le furet

La rage, transmissible à l'homme et aux autres animaux, se propage par morsure, griffure ou léchage. La vaccination n'est pas obligatoire, mais fortement conseillée, surtout si vous vous déplacez en vacances avec votre petit compagnon :

  • Période d'incubation : 1 à 3 mois, mais parfois cela peut être de 9 jours ou plus d'1 an.
  • Symptômes : manque de coordination dans les mouvements, hypersalivation, forte agressivité.
  • Prévention : seule la vaccination protège de la rage.
  • Traitement : une fois la période d'incubation dépassée et les symptômes déclarés, la rage est mortelle au bout de 4 ou 5 jours pour le furet, il n'y a pas de traitement.

Grippe

La grippe peut être transmise auxfurets par l'homme ou par un autre furet et vice versa.

  • Période d'incubation : environ 1 semaine.
  • Symptômes : fatigue, éternuements, écoulement nasal, conjonctivite, toux, fièvre, manque d'appétit, diarrhée.
  • Prévention : il est possible de vacciner le furet contre la grippe.
  • Traitement : isoler le furet malade tout en le gardant au chaud. La grippe peut être bénigne et guérir au bout d'une dizaine de jours. Dans le cas contraire, il est préférable de consulter le vétérinaire qui prescrira des antibiotiques.

Bon à savoir : le furet peut également contracter des infections respiratoires dont les symptômes s'apparentent à ceux de la grippe,telles que des rhinites, des bronchites, des angines ou des pneumonies. En cas de doute, consultez votre vétérinaire.

Leptospirose

La leptospirose, une maladie infectieuse et contagieuse,peut infecter les animaux domestiques, mais également l'homme.

  • Période d'incubation : de 4 à 20 jours.
  • Symptômes : fièvre, gastro-entérite, insuffisance rénale.
  • Prévention : vaccination.
  • Traitement : antibiotiques.

À noter : l'animal ne peut survivre à cette maladie que si elle est prise à temps.

Maladies spécifiques au furet

Les maladies pour lesquelles il n'existe pas de vaccin et qui touchent particulièrement les furets sont plus ou moins graves et plus ou moins dangereuses. Dans tous les cas, il faut être attentif aux symptômes et consulter un vétérinaire le plus rapidement possible en cas de doute, pour prolonger la durée de vie du furet.

Gastro-entérite : une maladie du furet aussi

La gastro-entériteest une maladie assez courante chez le furet. Elle peut être due à :

  • une mauvaise alimentation ;
  • un coup de chaleur (le furet supporte difficilement la chaleur) ;
  • le stress ;
  • un ulcère ;
  • une tumeur.

Symptômes : vomissement, diarrhées, perte de poids et manque d'appétit.

Traitement : le vétérinaire prescrira des antibiotiques, des anti-inflammatoires, et des pansement digestifs si cela s'avère nécessaire.

Hyperœstrogénie ou aplasie médullaire

L'aplasie médullaire est une maladie grave et mortelle qui touche les femelles en chaleur qui ne s'accouplent pas. Pendant cette période, la furette produit des hormones (œstrogènes) jusqu'à ce qu'elle soit fécondée, et ce pendant plusieurs mois tant qu'il n'y a pas de coït. Or, ces hormones sont à terme toxiques pour la moelle osseuse, qui cesse progressivement de produire des globules rouges, des globules blanc et des plaquettes.

Symptômes : présence de sang dans les selles, apathie, manque d'appétit, chute de poils, pâleur des muqueuses, infections bactériennes (pneumonie, septicémie), infection de l'utérus, vulve couleur rouge sang, arrière-train paralysé, etc.

Traitement : le vétérinaire peut préconiser une stérilisation de la furette, selon les résultats des analyses de sang. Il est aussi possible de procéder à une série de transfusions sanguines.

Occlusions digestives du furet

Le furet est un grand aventurier dans l'âme, il est donc curieux de nature, et mordille tout ce qu'il aperçoit sur son passage. De ce fait, il est très sujet auxocclusions digestives dues à l'ingestion de divers corps étrangers.

Symptômes : vomissements, constipation, perte d'appétit, apathie.

Traitement : le vétérinaire réalise une radiographie pour vérifier la présence d'un corps étranger, puis, si c'est le cas, procède à une intervention chirurgicale pour le retirer de l'appareil digestif du furet.

Maladies du furet liées à une tumeur

Les furets sont assez vulnérables aux tumeurs : celles-ci sont plus ou moins malignes, et associées à des symptômes plus ou moins importants et visibles.

Tumeur des glandes anales

Les glandes anales (appelées également sacs anaux) dégagent une odeur nauséabonde. Elles sont aussi un lieu privilégié pour les abcès et les tumeurs. Les furets âgés en particulier sont très sensibles à ce type de tumeur, qui est très douloureux, car il peut conduire à une obstruction du canal de sortie des glandes.

Symptômes : du pus s'échappe de l'anus.

Traitement : le vétérinaire peut prescrire soit un traitement antibiotique, soit l'ablation des glandes anales, selon l'avancement de la tumeur.

Tumeurs cutanées

Les furets sont souvent sujets aux tumeurs cutanées, qui surviennent sous leur pelage.

Symptômes : un nodule ou une tuméfaction.

Traitement : le vétérinaire saura décider si la tumeur doit être retirée rapidement pour diminuer le risque de métastases, ou si cela peut attendre, en fonction aussi de l'âge du furet.

Lymphome

Comme son nom l'indique, le lymphome est une tumeur du tissu lymphoïde. Il touche aussi bien les jeunes que les vieux furets. La maladie peut être très longue à se déclarer, d'autant plus qu'il est en général nécessaire de procéder à une analyse de sang pour la détecter avec certitude.

Symptômes : perte de poids et d'appétit, fatigue, diarrhée, problèmes respiratoires, augmentation du volume des nœuds lymphatiques, voire de la rate.

Traitement :le vétérinaire fera des radiographies, même une biopsie si nécessaire, pour évaluer l'avancement de la maladie. Il peut ensuite prescrire un traitement chimiothérapique pour prolonger la durée de vie du furet.

Insulinome du furet

L'insulinome est une tumeur du pancréas qui touche plus particulièrement les furets de 3 à 7 ans environ. Elle touche aussi bien les mâles que les femelles.

Symptômes : nausées, mauvaise coordination des mouvements, paralysie des pattes arrière, convulsions, faiblesse périodique.

Traitement : qu'il soit médical ou chirurgical, il a pour objectif de contrôler les effets de l'hypoglycémie :

  • traitement médical à base d'un hyperglycémiant, comme le Prednisome ;
  • traitement chirurgical (nodulectomie).

Aussi dans la rubrique :

Prendre soin de son furet

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider